Telenet.be
 
 
 
 

Information sur la dette

 
 

Ratio De Dette Nette

Ratio De Dette Nette

Notre ratio de dette nette totale au 30 septembre 2022 a atteint 4,0x, car l'impact favorable de la vente des tours susmentionnée a été compensé par la comptabilisation d'un passif de location de 15 ans reflétant le MLA avec DigitalBridge. À la suite de la cession des tours et du passage ultérieur à l'Adjusted EBITDAaL, et à compter du deuxième trimestre 2022, nous avons modifié notre façon de calculer le ratio de dette nette totale. Le ratio de dette nette totale est désormais calculé à partir de la dette nette, à l'exclusion des contrats de location, et est divisé par l'Adjusted EBITDAaL annualisé des deux derniers trimestres. Selon la nouvelle définition, notre ratio de dette nette totale au 30 septembre 2022 est resté exceptionnellement bas (à 3,5x), car notre Adjusted EBITDAaL du 30 septembre 2022 ne comprenait qu'une charge de location de quatre mois pour les sites de tours. La modeste augmentation en glissement trimestriel (30 juin 2022 : 3,4x) s'explique par la comptabilisation des licences de spectre mobile, suite à la vente aux enchères de spectre multibande plus tôt cette année et à notre décision de payer annuellement sur la durée de vie des licences par opposition à un paiement unique initial.

Notre ratio de dette nette actuel prévu par convention (« net covenant leverage »), tel que calculé dans le cadre de la facilité de crédit de premier rang modifiée de 2020, diffère de notre ratio de dette nette totale, car il exclut (i) tout passif à court terme lié au financement des fournisseurs, (ii) tout passif lié aux licences de spectre mobile, mais inclut (iii) le montant exclu de la facilité de crédit (qui est le plus élevé de 400,0 millions d'euros et de 0,25x l'Adjusted EBITDA consolidé) et (iv) divise la dette totale nette par l'EBITDA annualisé des deux derniers trimestres. Notre ratio de dette nette actuel prévu par convention a atteint 2,3x au 30 septembre 2022, ce qui représente une autre amélioration par rapport à 2,5x au 30 juin 2022, en raison de l'augmentation de notre solde de trésorerie. Notre ratio de dette nette actuel prévu par convention (« net covenant leverage ») est sensiblement inférieur à la « springing maintenance covenant » de 6,0x et au test de ratio d’endettement de 4,5x le « net senior leverage ». Cependant, la « maintenance covenant » précitée s'applique uniquement dans le cas où nous utiliserions 40 % ou plus de nos facilités de crédit renouvelables. Au 30 septembre 2022, nos facilités de crédit renouvelables étaient entièrement inutilisées, comme indiqué ci-dessus.

lev

Pour le calcul de notre ratio de levier (‘net total leverage’ et ‘net covenant leverage’) au 30 septembre 2022, nous référons au Investor & Analyst Toolkit du 3ème trimestre de 2022.

(1) Le ratio du levier total net est la somme des emprunts et dettes financiers courants en non-courants (moins les contrats de location) moins trésorerie et équivalents de trésorerie, comme indiqué sur le bilan de la société, divisé par l'Adjusted EBITDAaL annualisé consolidé des deux derniers trimestres. Dans son bilan, la dette de Telenet en USD a été converti en € sur base du taux de change EUR/USD du 30 septembre 2022. Comme Telenet a conclu des contrats dérives afin de fixer le taux d'intérêt flottant et le risque du taux de change, les montants fixés en € étaient de 2.041,5 millions € (Term Loan AR de 2.295,0 millions USD) et 882,8 millions € (Senior Secured Notes venant à échéance en 2028 de 1,0 milliard USD). Pour le calcul de son ratio d'endettement net total, Telenet utilise les montants fixés en € vue le risque économique sous-jacent. Le ratio du levier total net est un critère non-GAAP au sens de la ‘Régulation G’ de la Securities and Exchange Commission américaine.
(2) Le ratio du levier covenant net est calculé selon la définition de la Facilité de Crédit Senior 2020 modifiée, c.-à-d. en divisant la dette nette totale (sur base des montants fixés en € comme mentionné ci-dessus), à l'exclusion (i) des prêts d'actionnaires subordonnés, (ii) des éléments d'endettement activés sous les indemnités de clientèle et d’annuités, (iii) de tout contrat de location-financement conclu le 1er août 2007 ou avant cette date, (iv) de toute dette dans le cadre de la location du réseau conclue avec les intercommunales pures, (v) de tout passif lié au financement du vendeur, y compris (vi) le Montant de la Facilité de Crédit Exclu (qui est le plus élevé entre (a) 400,0 millions € et (b) 0,25x d