Telenet.be
 
 
 
 

Proposition d'investissement

 
 

Perspectives

Perspectives

2022 sera pour Telenet une année charnière au cours de laquelle nous voulons mener à bien deux grands remaniements stratégiques. Premièrement, nous poursuivons des discussions constructives avec Fluvius sur le réseau de données du futur en Flandre. Les deux sociétés ont pour objectif de conclure des accords juridiques d'ici l'annonce de nos résultats du premier semestre 2022, ce qui représente un calendrier légèrement retardé par rapport au printemps initialement. Ensuite, nous avons l'intention d'organiser un Capital Markets Day peu après afin de faire la clarté sur les perspectives de croissance de nos activités en retail et infrastructures. Deuxièmement, nous avons annoncé la vente de notre activité de tours de télécommunications mobiles à DigitalBridge à la fin du mois de mars pour une contrepartie totale en espèces de 745,0 millions €, ce qui équivaut à un multiple de 25,1x EV/EBITDAal1 2021. Dans le cadre de cet accord, Telenet conclura avec DigitalBridge un contrat-cadre de location (Master Lease Agreement ou « MLA ») à long terme qui comprend une période initiale de 15 ans et deux reconductions de 10 ans chacune. L'accord comprend également un engagement de construction sur mesure (Build-to-Suit ou « BTS ») en vue du déploiement d’un minimum de 475 nouveaux sites supplémentaires, Telenet agissant en tant que sous-traitant de TowerCo, ce qui générera à terme des revenus supplémentaires pour Telenet. Il est prévu de finaliser la transaction – qui ne requiert pas d'autres autorisations réglementaires – au deuxième trimestre 2022. Suite à cette transaction historique pour Telenet, nous prévoyons de passer à un reporting « EBITDAal » à partir du deuxième trimestre de cette année et nous fournirons des données financières clés en base remaniée pour l'exercice 2021 et le cumul annuel 2022 afin de permettre une analyse sur une base comparable, ainsi qu’une mise à jour de nos perspectives pour l'exercice 2022 de manière à refléter l'impact de la transaction sur nos principaux paramètres financiers.

Après avoir clôturé les trois premiers mois de l'année, nous confirmons nos perspectives pour l'ensemble de l'année 2022 telles que présentées à la mi-février. Par rapport au premier trimestre, nous prévoyons une amélioration à la fois du chiffre d'affaires et de l’Adjusted EBITDA au second semestre compte tenu de certains ajustements tarifaires entrant en vigueur dès mi-juin 2022, comme annoncé hier, ainsi que d'un suivi constant des charges d'exploitation et d’un contrôle strict des coûts.

1 EBITDAal désigne l'EBITDA après location (EBITDA after leases)

Prévisions pour l'exercise 2022 Commme présenté le 10 février 2022
Croissance des produits Environ 1%
Croissance de l'Adjusted EBITDA (a) Environ 2%
Dépenses d'investissement à imputer par rapport aux produits (b) Environ 15%
Flux de trésorerie disponible ajusté(a, c) Stable par rapport à l'exercice 2021
(FY 2021: 404.9 millions €)

(a) Des rapprochements quantitatifs avec le bénéfice net (y compris les taux de croissance du bénéfice net) et les flux de trésorerie liés aux activités d'exploitation pour l’Adjusted EBITDA et le Flux de trésorerie disponible ajusté ne peuvent être fournis sans efforts déraisonnables dans la mesure où nous n’établissons pas de prévisions pour (i) certaines charges hors trésorerie, dont les amortissements et les réductions de valeur, restructurations et autres éléments opérationnels inclus dans le bénéfice net, ni pour (ii) des changements spécifiques dans le fonds de roulement ayant un impact sur les flux de trésorerie provenant d’activités opérationnelles. Les éléments pour lesquels nous n’établissons pas de prévisions peuvent varier fortement d'une période à l'autre.

(b) À l’exclusion de la comptabilisation des droits de retransmission pour le football capitalisés et des licences pour le spectre mobile, et à l’exclusion de l'impact de certaines acquisitions d’immobilisations liées aux contrats de location sur nos dépenses d'investissement à imputer.

(c) En supposant que certains paiements soient effectués pour la prolongation temporaire de nos actuelles licences du spectre mobile 2G et 3G en 2022 – à l’exclusion toutefois des paiements pour toute future licence de spectre dans le cadre de la mise aux enchères multibande – et que le paiement de l'impôt dû sur l’exercice 2021 ne se produira pas avant le début de 2023.