Telenet.be
 
 
 
 

Proposition d'investissement

 
 

Perspectives

Perspectives

Nous avons réalisé en 2020 une performance financière solide par rapport aux prévisions révisées pour l’exercice 2020 que nous avions présentées fin avril l’année dernière. Cela nous place dans une position favorable par rapport à nos prévisions à moyen terme présentées lors du Capital Markets Day de décembre 2018. En 2021, qui sera la dernière année de notre actuel plan triennal, nous prévoyons un retour à la croissance à la fois en termes de chiffre d'affaires et d’Adjusted EBITDA en base remaniée. Nos activités généreront par ailleurs un solide Flux de trésorerie disponible ajusté, malgré un léger recul du Flux de trésorerie opérationnel disponible en base remaniée en 2021, comme indiqué ci-après. Nous avons remanié nos chiffres clés financiers de l'exercice 2020 (voir la section 6.1) pour tenir compte (i) de la cession de notre filiale luxembourgeoise de câblodistribution à Eltrona, dans laquelle nous détenons une participation non consolidée de 50 % moins 1 part, et (ii) des changements liés au traitement IFRS de certains contrats en matière de droits sur le contenu conclus au premier trimestre 2020. Ces derniers changements influencent notre Adjusted EBITDA et notre Flux de trésorerie opérationnel disponible à compter de ce trimestre, tandis qu’en 2021, l’impact portera sur les 12 mois de l’exercice.

En 2021, après avoir jeté des bases solides au cours des dernières années, nous allons nous concentrer sur cinq piliers distincts. Premièrement, nous viserons à étendre et approfondir nos relations clients en permettant à nos clients de mettre mieux à profit leur vie et leur travail numériques. Ensuite, nous voulons accélérer la croissance dans le secteur des entreprises en nous différenciant par le côté humain. Troisièmement, nous voulons développer une expérience profondément centrée sur le client, reposant sur une approche « digital first » et une simplification radicale. Par ailleurs, nous continuerons à prospérer via des réseaux parfaitement adaptés aux besoins de nos clients et des plateformes flexibles. Enfin, nous chercherons à autonomiser nos collaborateurs afin qu’ils créent de la valeur grâce à un travail d'équipe amélioré, dans un environnement stimulant, par la mise en place d'une structure organisationnelle « agile ».

En ce qui concerne nos perspectives financières pour l'année à venir, nous pensons que notre chiffre d'affaires atteindra un point d'inflexion en 2021, revenant à la croissance en base remaniée. Nous nous attendons à un rétablissement partiel suite à la pandémie de COVID-19, qui a surtout affecté nos autres produits en 2020. Le redressement de nos autres produits sera contrebalancé dans une certaine mesure par la réduction des droits d'accès au câble réglementés, entrée en vigueur le 1er juillet 2020, et par une pression persistante sur nos revenus d'interconnexion vu le passage à la messagerie de données. Par ailleurs, notre chiffre d'affaires en base remaniée sera soutenu par la croissance dans notre activité B2B, par une légère augmentation des revenus d'abonnement liée à la mise à niveau de clients et par certaines révisions tarifaires. Pour l'exercice 2021, nous tablons sur une progression du chiffre d'affaires remanié allant jusqu'à 1 % par rapport à 2020.

Pour ce qui est de générer un levier opérationnel dans l’ensemble de nos activités, nous pouvons nous appuyer sur de solides références. Si certains postes de coûts devraient augmenter parallèlement à notre chiffre d'affaires, nous maintiendrons une stricte maîtrise des charges globales tout en récoltant les bénéfices de notre programme de transformation numérique tel qu’exposé lors du Capital Markets Day de décembre 2018. Par rapport à l'année 2020, nous prévoyons une solide hausse de l’Adjusted EBITDA remanié de 1 à 2 % en 2021.

En 2020, notre Flux de trésorerie opérationnel disponible a augmenté de près de 3 % en base remaniée, soutenu par une faible croissance de l’Adjusted EBITDA et une légère baisse des dépenses d'investissement à imputer (à l'exclusion de l'impact des dotations aux contrats de location). Par rapport à 2020, nous prévoyons une légère augmentation des niveaux d'investissement vu l'impact de la pandémie de COVID-19 l’année précédente. En outre, nous prévoyons une augmentation des investissements en IT à mesure que nous finalisons la mise en œuvre de notre plate-forme axée sur la clientèle, ainsi que des investissements en vue d'améliorer l'expérience client conformément à nos piliers stratégiques tels que mentionnés plus haut. Enfin, nous avons soigneusement planifié une série d’investissements sélectifs liés au réseau, de manière à permettre de futures mises à niveau des réseaux fixe et mobile à un coût avantageux. Pour l'exercice 2021, nous prévoyons une légère diminution d’environ 1 % de notre Flux de trésorerie opérationnel disponible en base remaniée. Nous entendons toujours, néanmoins, respecter notre objectif de TCAC de flux de trésorerie opérationnel disponible de 6,5 % à 8,0 % pour 2018-2021, mais il devrait plutôt se situer dans le bas de cette fourchette.

Prévisions pour l'exercise 2018 - 2021 FY 2018 remanié(a) Comme présenté le 4 décembre 2018 Comme confirmé le 11 février 2021
Flux de trésorerie opérationnel disponible CAGR (remanié)(b, c) 674.7 millions € Entre 6,5% - 8,0% Bas de la fourchette de 6,5% - 8,0% range

 

Prévisions pour l'exercise 2021 FY 2020 Remanié(a) Commme présenté le 11 février 2021
Croissance des produits (remanié)(d) 2.573,2 millions € jusqu'à 1%
Croissance de l'Adjusted EBITDA growth (remanié) (b) 1,346.5 millions € Entre 1-2%
Croissance du flux de trésorerie opérationnel (remanié)(b, c) 825.8 millions € Environ -1%
Flux de trésorerie disponible ajusté(b, e) - 420.0 - 440.0 millions €

(a) Afin de calculer les chiffres de croissance en base remaniée sur une base comparable pour les périodes ci-dessus, nous avons ajusté les produits et l’Adjusted EBITDA historiques de manière à refléter l’impact des transactions suivantes dans la même proportion que les produits et l’Adjusted EBITDA inclus dans nos résultats courants : (i) exclure les produits et l’Adjusted EBITDA de notre ancienne filiale luxembourgeoise de câblodistribution Coditel S.à r.l. (déconsolidée à compter du 1er avril 2020) et (ii) refléter les changements relatifs au traitement IFRS de certains contrats en matière de droits sur le contenu durant le premier trimestre 2020.

(b) Des rapprochements quantitatifs avec le bénéfice net (y compris les taux de croissance du bénéfice net) et les flux de trésorerie liés aux activités d'exploitation pour l’Adjusted EBITDA, le Flux de trésorerie opérationnel disponible et le Flux de trésorerie disponible ajusté ne peuvent être fournis sans efforts déraisonnables dans la mesure où nous n’établissons pas de prévisions pour (i) certaines charges hors trésorerie, dont les amortissements et les réductions de valeur, restructurations et autres éléments opérationnels inclus dans le bénéfice net, ni pour (ii) des changements spécifiques dans le fonds de roulement ayant un impact sur les flux de trésorerie provenant d’activités opérationnelles. Les éléments pour lesquels nous n’établissons pas de prévisions peuvent varier fortement d'une période à l'autre.

(c)  À l’exclusion de la comptabilisation des droits de retransmission pour le football et des licences pour le spectre mobile capitalisés, et à l’exclusion de l'impact des acquisitions d’immobilisations liées aux contrats de location sur nos dépenses d'investissement à imputer.

(d) Par rapport à nos produits rapportés pour l'exercice 2020 la croissance de nos produits pour l'exercice 2021 équivaudrait à jusqu'à 1%.

(e) En supposant que certains paiements sont effectués pour la prolongation temporaire de nos licences de spectre mobiles 2G et 3G actuelles en 2021, mais en excluant les paiements sur les futures licences de spectre dans le cadre de la prochaine vente aux enchères multibande, et en supposant que le paiement de la taxe sur notre déclaration de revenus 2020 n'aura pas lieu avant début 2022.